La différence invisible – Julie Dachez & Mademoiselle Caroline

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.
J’ai beaucoup vu cette BD à sa sortie, sur les réseaux sociaux. Et je comprends pourquoi : elle est d’utilité publique.
Il est des handicaps qu’on ne voit pas. Des différences protéiformes, qui souffrent de clichés et de difficultés à être diagnostiquées.
« La différence invisible » démystifie un syndrome mal connu : l’autisme (Asperger, plus précisément, ici.). Être autiste Asperger, ce n’est pas être Rain Man. Pas forcément. Les profils sont multiples, malgré certains points communs.
Le dessin de Mademoiselle Caroline est parfait, tout en sensibilité. Elle a tout compris et fait si bien passer les ressentis de la protagoniste, Marguerite. .
On aime le fascicule, à la fin, qui permet d’expliquer simplement le syndrome.
A lire d’urgence.
La différence invisible – Julie Dachez & Mademoiselle Caroline
Delcourt, 2016
196 pages

2 réflexions sur “La différence invisible – Julie Dachez & Mademoiselle Caroline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s