Fingus Malister : feux follets, mandragore et cadavres frais – Ariel Holzl

« Préparez une soupe de mandragore avec 120 g de sève de mandragore et 80 g d’or des fous. Mélangez les ingrédients dans un bocal à élixir et faites mijoter une journée à feu follet. Une fois la soupe terminée, il suffit de la répandre sur tout cadavre frais pour qu’il revienne à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification est accompli ! »
Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment il va éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui…
Si j’avais su, je n’aurais pas lu le premier tome de la saga des Sœurs Carmines, en juin de cette année ! « Fingus Malister », premier tome de la nouvelle saga d’Ariel Holzl, est bien meilleur ! Il faut dire que, cette fois-ci, ce n’est pas le succès du roman qui m’a influencée et j’avais, forcément, moins d’attentes, moins d’exigences, moins d’espérances.
Comparativement à la trilogie précédemment citée, « FINGUS MALISTER » s’adresse à des enfants un peu plus jeunes (dès 8 ans). On retrouve, néanmoins, ce qui a fait le succès de l’auteur : humour, frissons, mystère, magie… En 189 pages, l’essentiel est posé avec intelligence et dynamisme. On s’attache aux protagonistes tellement singuliers.
Ce roman plaira aux enfants comme aux adultes grâce à l’écriture, parfois, à plusieurs niveaux. Ariel Holzl joue avec les mots et y prend clairement du plaisir.
Une lecture tout à fait de saison. A découvrir.
Fingus Malister : feux follets, mandragore et cadavres frais – Ariel Holzl
Rageot, 2019
192 pages
5/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s