Tarzan, poney méchant – Cécile Alix

« Je me suis fait avoir sur toute la ligne ! Mon ami Noé a déménagé et sa famille m’a collé en pension au club des Edelweiss, un endroit abominable ! Rempli de stars à crinières tressées et de ponettes à leurs mémères !
Tout ça me rend vraiment… méchant !
Et les choses ne s’arrangent pas quand on m’inflige Jeanne, la pire cavalière qui soit, et qu’on m’oblige à partir en randonnée avec cette maladroite hargneuse sur le dos… »
#Humour #Impertinencepourquoiest-ilsiméchant?
 

Cécile Alix a fait beaucoup de cheval avant de retourner sa veste et d’écrire sur leur dos. Elle nous livre ici son 5ème roman.

Mettons les choses au point : Le plus méchant des poneys méchant, c’est la mienne ! Celle-ci. Tarzan à côté, c’est rien du tout ! Ça, c’était pour la blague.

Dans le paysage éditorial (jeunesse, en l’occurrence), Poulpe Fictions fait office de petit nouveau et c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai découvert Tarzan, poney méchant. Un peu grâce à Net Galley, il faut le dire.

 

Lorsque nous découvrons Tarzan, son petit cavalier part avec ses parents pour un an en Nouvelle-Calédonie. La famille a donc décidé de le mettre en pension durant cette période… Ce changement radical de vie pour le poney ayant des petites habitudes bien installées, va donner des situations épiques et cocasses.

Cécile Alix plonge les petits et les grands dans la tête de ce poney au grand cœur mais au sacré caractère. Le style d’écriture est d’une simplicité déconcertante et bourré d’humour. Sans jamais en faire trop, l’auteur amène à réfléchir à certains de nos actes, à la facilité qu’on a de faire de l’anthropomorphisme mais ça, c’est pour les adultes, hein. La lecture au premier degré est très bien aussi.

Dès que l’enfant est à peu près à l’aise avec la lecture, les portes de Tarzan lui sont grandes ouvertes.

 

Petite déception, tout de même, mais cela ne concernera pas tout le monde. J’ai lu ce livre sur liseuse et la couverture sans les couleurs a nettement moins de charme !

Ce petit roman m’a tellement convaincue que j’espère pouvoir vous proposer d’autres (belles) lectures dans la catégorie Jeunesse. Avec un petit garçon de bientôt 6 ans, il était temps que ce genre de littérature débarque sur ce blog !

Tarzan, Poney Méchant

Cécile Alix

Editions Poulpe Fictions

2017

168 pages

Publicités

Une réflexion sur “Tarzan, poney méchant – Cécile Alix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s