Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban- JK Rowling

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions. Frissons et humour garantis !

Chers vous,

Ca y est, j’ai lu le troisième tome des aventures du jeune sorcier tant adulé…et je commence à entrevoir ce qui avait pu m’agacer lors de ma première lecture…et qui avait fait que j’avais lu le dernier tome en diagonale. J’ai des bribes d’explications ou d’analyse mais je vous en ferais part au fur et à mesure de mes relectures. J’aimerais confirmer plutôt que de me fourvoyer.

Dans Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, l’action est plus présente, plus complexe…et surtout bien mieux répartie, avec une ambiance plus sombre. Malgré tout, il y a un côté très répétitif amené par les matchs et entraînements de Quidditch.

JK Rowling développe encore un peu plus l’univers d’Harry Potter et c’est agréable. En effet, nous n’avons pas eu un gros pâté très descriptif dans le premier tome puis peu de choses après. Ainsi, on intègre facilement toutes les caractéristiques et on s’en souvient. Rien n’arrive comme un cheveu sur la soupe. J’en conclue alors que c’est quelque chose de très réfléchi.

Ce sont les personnages qui me font passer par toutes les émotions de lectrice. Je les trouve assez caricaturaux. Parfois, cela les rend absolument insupportables. Que je déteste Hermione ! Que cela m’insupporte de voir Harry aussi protégé ! Que cela me gonfle qu’on puisse autant le prendre pour un idiot ! Ok, il court parfois de grands dangers… Il s’y met parfois comme un grand. Mais c’est aussi parce qu’on ne lui dit que la moitié des choses ! Ceci dit, dans ce troisième tome, il prend du caractère et son amitié avec Ron et Hermione évolue positivement. Elle n’est plus si lisse. Enfin ! Ils connaissent leurs premiers désaccords, se fâchent, se réconcilient et tirent des leçons humaines. Il y a aussi ceux que j’apprécie. J’adore Hagrid. C’est certainement celui qui me touche le plus même si j’ai, parfois, envie de le secouer. On découvre une nouvelle fois, de nouveaux personnages. Retenez bien les noms de Rémus Lupin et de Sirius Black. Je risquerais de vous en reparler car, heureusement qu’ils sont là.

Je me rends compte que je me prends au jeu malgré les défauts que je peux trouver à la saga. Étonnée, je suis.

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, JK Rowling

Folio, 2001

461 pages

15/35

Publicités

8 réflexions sur “Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban- JK Rowling

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s