Zou – Anne-Véronique Herter

Ce n’est pas seulement la maison de vacances appartenant à sa famille depuis plusieurs générations que Chance doit quitter, mais aussi tous les fantômes qui l’habitent, ceux de son imagination, ceux de son passé, ceux des histoires que lui racontait son père. Avec la perte de cette immense demeure, nichée dans un grand jardin séparé de la mer par un petit muret en pierre, lieu d’introspection privilégié de tous pour observer le bleu à l’infini, Chance perd également ses repères et se pose des questions quant à son identité. Est-elle vraiment, comme l’a toujours dit sa grand-mère, la réincarnation de son frère qu’elle n’a pas connu ?  » Zou ! « , c’est le signal d’un nouveau départ, d’un renouveau qui s’impose comme une nécessité, un impératif de survie.  » Zou ! « , si simple à écrire, si court à prononcer et pourtant si difficile à accepter. 

Parfois, je fais confiance aux gens, quand ils me conseillent. J’ai souvent tord de le faire. Dernièrement, on m’a conseillé un essai écrit avec beaucoup d’humour. C’était, en réalité, un témoignage. Et, visiblement, je n’avais pas le même humour que l’auteure. Bref. Parfois, j’ai raison de faire confiance. Sans Stéphie, je n’aurais certainement pas lu Zou ! de Anne-Véronique Herter et je serais passée à côté d’un très bon (premier) roman.

Certaines histoires font écho en nous et celle de Chance, qui doit quitter la maison de vacances de la famille, m’a énormément parlé. Cela a bousculé tellement de choses en moi. Certains passages étaient criant de vérité, malgré une narration qui m’a perturbée voire, parfois, un peu déplu. En effet, l’auteure donne la parole à Chance mais aussi à des objets très proches d’elle. Clairement, cela ne plaira pas à tout le monde. « Zou ! » est une expression qui va tellement bien au roman. Par contre, j’avoue avoir été surprise d’apprendre que c’était une locution du Sud… Je l’entends depuis l’enfance alors que je suis un croisement lorrain-bourguignon qui vit toujours en Bourgogne !

Trêve de bavardages, allons droit au but : il faut lire ce livre.

Zou ! – Anne-Véronique Herter

Editions Michalon, 2014

188 pages

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s