Avec elle / Sans elle – Solène Bakowski et Amélie Antoine

Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Avant de se jalouser et s’empoisonner.

Il était une fois deux fillettes inséparables.
Pour le meilleur, ou pour le pire ?
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.

 

Il m’arrive très rarement de lire des romans auto-édités. Parce que je m’en suis rarement donné l’occasion essentiellement par peur de tomber sur le roman à la syntaxe/grammaire/orthographe défaillante (barrez les mentions inutiles), à l’histoire ressemblant à une pâle copie d’un roman à succès…

Avec ce diptyque que nous proposent Solène Bakowski et Amélie Antoine, je ne pouvais que me lancer dans l’aventure grâce à Net Galley. En effet, ce sont deux auteures dont j’ai entendu beaucoup de bien, pour respectivement Un sac et Quand on a que l’humour… Si les deux romans peuvent se lire totalement indépendamment même s’ils partent d’un même point de départ, il me fallait les deux et je ne regrette pas. Allez, quelques mots sur chacun des livres dans l’ordre où je les ai lus.

Avec elle – Solène Bakowski

Allez savoir pourquoi, il me semblait normal de commencer par le roman de Solène Bakowski pour rentrer dans l’intimité de cette famille plutôt classique : un père, une mère, deux petites filles, Coline et Jessica, et leur chien.

Dans ce roman, on rentre dans le quotidien familial où les relations sont parfois compliquées particulièrement lorsqu’on est des jumelles partagées entre l’envie de conserver ce lien particulier et l’envie de s’émanciper. Plus qu’un drame, ce livre est à lire pour sa dimension psychologique bien développée mais absolument pas ennuyeuse !

On m’a souvent vanté l’écriture nature et incisive de Solène Bakowski et je ne suis pas déçue. Bien détaillée, elle aurait pu finir par me rebuter et, finalement, ici, chaque détail compte pour aboutir à cette fin effrayante.

Avec elle, Solène Bakowski

Bookelis, 2017

374 pages

 

Sans elle – Amélie Antoine

Dans ce deuxième tome écrit par Amélie Antoine, l’ambiance est bien différente puisque les jumelles vont être séparée de manière dramatique. Un événement peut changer le cours d’une vie en quelques secondes…et il faut ensuite apprendre à vivre avec les conséquences et les séquelles.

Je ne sais pas si c’est un effet dû à la différence entre les deux histoires mais j’ai eu le sentiment que le style d’Amélie Antoine avait un côté plus « coup de poing », ce qui ne m’a pas déplu.

Personnellement, je me demande toujours ce qui se serait passé si dans une situation donnée, j’avais agit ou répondu autrement… Est-ce que tout aurait été totalement différent ?

 

Sans elle, Amélie Antoine

Bookelis, 2017

396 pages


2 réflexions sur “Avec elle / Sans elle – Solène Bakowski et Amélie Antoine

  1. De mon côté, j’ai lu en premier Sans elle. L’histoire d’Avec elle me paraissait plus mystérieuse. J’ai adoré les deux livres. Cette famille se déchire dans les deux cas d’une manière toute différente. Je me suis particulièrement attachée à Coline même si j’avais parfois envie de la secouer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s