Un funambule sur le sable – Gilles Marchand

C’est l’histoire de Stradi qui naît avec un violon dans le crâne. A l’école, il va souffrir à cause de la maladresse ou de l’ignorance des adultes et des enfants. A ces souffrances, il va opposer son optimisme invincible, héritage de ses parents. Et son violon s’avère être un atout qui lui permet de rêver et d’espérer. Roman de l’éducation, révérant la différence et le pouvoir de l’imagination.

Un funambule sur le sable et moi, c’est une longue histoire. D’abord repéré parmi les sorties de la Rentrée Littéraire de Septembre 2017, je l’avais demandé pour les Matchs de la Rentrée Littéraire, organisés par Price Minister. Finalement, j’avais reçu un autre roman et j’espérais trouver ce roman de Gilles Marchand au bon endroit et au bon moment… Par chance, ma bibliothèque municipale a une belle politique d’achats en plus d’être dynamique.

Vous allez peut-être me trouver bizarre mais j’ai trouvé que le papier et l’encre du livre sentaient super bon ! Il n’y a que, dans la chronique de ce petit bijou littéraire, que je pouvais dire ça. En effet, ce roman possède quelques petites pointes d’absurdité, d’extravagance : le violon de Stradi, son chien à deux pattes, le plombier… certains, comme Pikobooks, ont comparé cela à ce que pouvait écrire Boris Vian. Moi, cela m’a rappelé les écrits de Mathias Malzieu, particulièrement La Mécanique du Coeur. Si Boris Vian, Mathias Malzieu et Gilles Marchand ont écrit des histoires très différentes, ils ont tous les trois, des talents de conteurs indéniables, avec une plume poétique et insufflent de la magie dans un quotidien pas toujours rose.

Pour ne parler que d’Un Funambule sur le sable, l’auteur dessine très justement les difficultés d’intégration, quand on a une particularité sortant de l’ordinaire, dans une société ultra normalisée. Il nous parle de la difficulté à essayer de rester soi-même tout en atténuant ces bizarreries paraissant inacceptables.

Si vous n’avez pas encore lu ce livre, n’attendez plus : foncez.

Un funambule sur le sable, Gilles Marchand

Aux forges de Vulcain, 2017

354 pages

 


2 réflexions sur “Un funambule sur le sable – Gilles Marchand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s