Un lecteur, c’est quoi ?

The Reader by Culpeo-Fox

« Je suis longue à lire ce livre parce que je prends des notes en même temps. 
– C’est normal. Un vrai lecteur, ça lit pas un livre en trois jours. » *suivi de chuchotement*

(extrait d’une conversation entendue dans une bibliothèque, Septembre 2018)

En entendant ceci, mon sang n’a fait qu’un tour. Et j’ai failli ramener ma fraise. Ou hurler. Voilà.Voilà.Voilà. Je me suis sentie un peu (beaucoup.) concernée… et blessée. (un peu excessif, je sais). Je fais partie de ces personnes qui lisent certains livres en trois jours (ou moins), de ces personnes qui ne prennent pas forcément de notes. Suis-je une vraie/bonne ou mauvaise lectrice ? Alors ? Je vous écoute.

Franchement, si on prend la définition assez fermée du lecteur de cette personne, je n’en connais pas beaucoup. Soyons honnête, un livre tous les trois jours, ça fait 122 livres par an. C’est déjà énorme,certes. Mais doit-on considérer que c’est trop ? Si je comptais mes lectures ET celles que je fais en duo avec mon fils de 6 ans, j’explose ce chiffre… (Je sais que je ne suis pas la seule. Certains lisent beaucoup plus que moi. D’autres beaucoup moins) Et, pourtant, je profite de mes livres et des moments où ils m’accompagnent. Et c’est quoi « profiter d’un livre » ? Hein ? C’est quoi ? A chacun, son avis : assis à son bureau (à prendre des notes. ^^), posé dans son lit ou dans son canapé, dehors dans son jardin ou à la plage, au bord de la piscine ou dans son bain, pendant 2 heures ou pour 3 pages, ensemble ou en solitaire…

Quant à prendre des notes ? Sérieusement ? Cela rentre vraiment dans les critères essentiels de la définition du lecteur ? On devrait tout retenir ? Ou faut-il voir derrière cette réflexion, l’idée qu’il faudrait toujours tirer quelque chose de constructif ou d’instructif d’une lecture ? Est-on mauvais lecteur si on lit un roman « juste » pour se vider la tête ?

Bref, un lecteur, pour moi, c’est quoi ? C’est quelqu’un qui lit. Merci, Elora. Mais encore ? Etre lecteur, c’est vouloir lire… et ouvrir un livre. Peu importe, si la personne veut apprendre ou se détendre. Peu importe les petites habitudes, c’est lire et prendre du plaisir.

Dans une de ses vidéos, Lemon June disait « être lecteur, c’est être libre ». Tout est dit.


6 réflexions sur “Un lecteur, c’est quoi ?

  1. Je suis tout à fait d’accord ! En soi il n’y a pas de « vrai lecteur » tout comme il n’y a pas de « faux lecteur ». Je lis, j’aime ça, je suis une lectrice, point barre.

    J'aime

  2. Lire, c’est ce qui compte. Je peux dévorer un livre en 3 jours et un autre en un mois, voire plus. Cela dépend du livre, de mon état d’esprit, de ma disponibilité… je pense qu’il n’y a pas de bon ou mauvais lecteur. Il n’y a que des lecteurs, et tant qu’ils ne lisent pas par corvée, c’est bon pour moi. (Si lire est une corvée, j’appelle ça étudier mais ça n’engage que moi.)

    Aimé par 1 personne

  3. A mon avis qu’importe le nombre ou l’absence de prise de note. Un lecteur c’est un amoureux des livres sous tous les formats qui souhaitent s’évader. Personnellement quand j’étais étudiante je devais lire et prendre des notes, j’avais plus l’impression de travailler que de prendre du plaisir.

    J'aime

  4. Chacun son rythme et sa façon de prendre du plaisir. C’est étrange comme réflexion. Comme quoi, prendre des notes ne rend pas plus intelligent.^^ Il n’y a pas de « honte » à être plus long ou plus rapide. Perso je suis longue, et encore il m’arrive d’en lire en 3 jours, parce que j’aime rarement lire d’une traite (je « digère » en même temps que je lis). A un moment je me sentais « petite » par rapport à ceux qui lisent plusieurs livres par semaine car ça a des avantages (plus de découvertes^^) mais en fait c’est mon rythme et c’est celui qui me correspond. L’essentiel pour moi, c’est de prendre du plaisir. Moi-même je lis des livres pour différentes raisons et avec un différent état d’esprit (se détendre, apprendre et réfléchir sur un sujet précis, découvrir un classique, goûter à l’excitation d’un page-turner… etc. ça dépend des livres ET du moment). Certaines personnes longues ont peut-être du mal à admettre qu’on puisse être attentif en étant rapide. D’où ce jugement peu ouvert d’esprit. Pourtant je suis convaincue que c’est possible. Mon copain lit peu de livres, mais quand il le fait, il est plus rapide que moi et quand on discute, je vois qu’il retient bien les détails et même certains que je n’ai pas vu 😮 Ca me frustre un peu mais c’est comme ça^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s