Plus jamais seul – Caryl Férey

couv48266706Premières vacances pour Mc Cash et sa fille, Alice. L’ex flic borgne à l’humour grinçant – personnage à la fois désenchanté et désinvolte mais consciencieusement autodestructeur – en profite pour faire l’apprentissage tardif de la paternité. Malgré sa bonne volonté, force est de constater qu’il a une approche très personnelle de cette responsabilité. Pour ne rien arranger, l’ancien limier apprend le décès de son voeux pote Marco, avocat déglingué et navigateur émérite, heurté par un cargo en pleine mer. Pour Mc Cash, l’erreur de navigation est inconcevable. Mais comment concilier activités familiales et enquête à risque sur la mort brutale de son ami ?

Après « Lëd », « Paz », « Mapuche » et « Zulu », je suis clairement convaincue par le travail de Caryl Férey : toujours intéressant, toujours complet, toujours addictif… Je  suis toujours curieuse de découvrir ce qu’il fait.  J’abordais tout de même « Plus jamais seul » (313 pages) avec une certaine appréhension car les romans déjà lus de l’auteur font vite 150 à 200 pages de plus.  De plus, nous partons pour des contrées moins dépaysantes puisque nous naviguons entre la Bretagne et une île grecque. Bref, l’intrigue avait intérêt à être à la hauteur.
Et, effectivement, j’ai été un peu déçue. Est-ce parce que je connais, maintenant, trop bien la façon de fonctionner de l’auteur ? Ou Caryl Ferey a-t-il effectivement cédé à quelques facilités et raccourcis ?
Ceci dit, aborder le sujet des migrants et de l’esclavage moderne, actuellement, il faut oser et savoir le faire.  Et j’ai enfin découvert MacCash  qui porte très bien son nom !  Mais il apparaît parfois dans d’autres romans, sous les surnoms de l’Irlandais ou le Borgne.  L’auteur aurait pu l’appeler le Dépressif aussi tant il en a lourd sur le moral. Bien qu’il ne soit plus flic et bien qu’il vienne de se découvrir papa d’Alice (13 ans), MacCash ne peut s’empêcher d’aller enquêter sur un accident douteux qui a emporté son meilleur ami, Marco, et Angélique.
Moins violent que d’autres romans de Caryl Férey, « Plus jamais seul » n’en reste pas moins un roman engagé et direct.
Plus jamais seul, Caryl Férey
Folio Policier,2019
313 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s