Le syndrome du spaghetti – Marie Vareille

Léa et Anthony ont 16 et 17 ans. A priori, ils n’ont absolument aucun point commun. Mais ils vont se découvrir une passion qui leur tient au corps, qui les tient en vie tous les deux : le basket. D’ailleurs, Léa est susceptible de devenir professionnelle dans le parcours américain…. Sauf qu’on lui découvre le syndrome de Marfan. Cela va l’obliger à revoir ses projets. Et c’est fort difficile. Le basket, c’est la seule chose qui la retient à la vie. Avec Léa, je suis passée d’un sentiment à l’autre. J’entends sa difficulté à accepter mais sa persévérance tourne à l’entêtement. Elle devient parfois tête à claque et se met en danger. C’est un événement dramatique qu’elle devra accepter, en trouvant des solutions pour ne pas quitter totalement ce qui faisait sa vie. Mais il faut arriver à se poser pour réfléchir.
 
Malgré l’aspect jeunesse de ce roman, avec cette écriture très libre voire parlée, je pense que ce roman pourra parler à tous ceux qui se sont effondrés au moins une fois, jeunes et moins jeunes. 
 
Je n’ai pas reparlé d’Anthony mais c’est un vrai personnage secondaire qui fait avancer tout le monde. 
 
Une très belle lecture destinée à la jeunesse !
 
Le syndrome du spaghetti, Marie Vareille
PKJ, 2020
278 pages


Une réflexion sur “Le syndrome du spaghetti – Marie Vareille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s