Monter’Hôtel : les chasseurs de trésors – Carina Rozenfeld

Au village de Mont-Streuh, on raconte que d’étranges créatures habitent le lac et l’ancien hôtel du mont. Certains prétendent aussi qu’un trésor serait dissimulé dans le Mont-Streuh hôtel…Les parents d’Olivia, 10 ans, ne le savaient pas lorsqu’ils ont choisi d’acheter le vieux manoir pour le rénover. Dépitée de devoir emménager dans cet endroit perdu et en ruines, Olivia va rapidement découvrir qu’elle a un pouvoir spécial : elle seule peut voir les familles de monstres qui vivent dans les chambres d’hôtel ! Tandis qu’un tout autre univers s’ouvre à elle, une équipe d’ouvriers peu sympathiques commence les travaux. Olivia l’a compris, ils veulent tout détruire pour mettre la main sur le fabuleux trésor de la légende ! Olivia, aidée de ses amis, va s’employer à les chasser… Et pour cela, quoi de mieux qu’une bande de monstres ?
Quand nous faisons connaissance avec Olivia, 10 ans, elle emménage avec ses parents, dans un village perdu à la montagne. Pire ! Les parents ont acheté un hôtel abandonné qu’ils veulent rénover… Les légendes disent que ce lieu regorge de monstres…et qu’un trésor y est caché. On ne peut pas dire que le roman commence bien pour notre protagoniste. Ce n’est déjà pas facile de quitter ses habitudes et ses amis mais là, Olivia ne sait vraiment pas où cette nouvelle vie va la mener.
Bien que l’on soit dans un premier tome introductif, les rebondissements arrivent rapidement et on se retrouve très vite dans un tourbillon d’actions, de découvertes et d’interrogations. Il faut dire qu’Olivia est une jeune fille curieuse, appréciant l’aventure. Lorsqu’elle rencontre Yim et ses comparses,  c’est une nouvelle amitié très forte qui ait et avec elle, l’apprentissage de la solidarité et du courage. Tout le monde apprend aussi à faire avec les différences. Et on peut en faire des grandes choses ! En plus, les monstres sont absolument charmants et j’espère pouvoir mieux les connaître dans le tome 2 (à paraître en mars 2020). L’ambiance du roman fait frissonner juste ce qu’il faut.
« Les chasseurs de trésors » auraient pu être un coup de coeur si le style avait été autre. Je l’ai trouvé un peu simple par rapport au public auquel le roman est destiné (dès 10 ans).
Monter’Hôtel : les chasseurs de trésors – Carina Rozenfeld
Gulfstream, 2019
224 pages
8/20

3 réflexions sur “Monter’Hôtel : les chasseurs de trésors – Carina Rozenfeld

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s