Les soeurs Carmines : Le complot des corbeaux – Ariel Holzl

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Il y a à peine un an, on entendait beaucoup parler de la saga « Les sœurs Carmines » signée par Ariel Holzl. Les avis étaient absolument dithyrambiques. Oui, je ne commence la trilogie seulement maintenant mais, au moins, tous les tomes sont sortis.

« Le Complot des Corbeaux » a été une véritable bonne surprise. L’univers et le vocabulaire sont particulièrement élaborés et riches. Pour autant, le récit reste très accessible. Cet équilibre est beaucoup trop rare pour ne pas être souligné. En découvrant les piquantes et imparfaites Merrivère, Tristabelle et Dolorine, personne ne risque de s’ennuyer. Si on ne fait que croiser Tristabelle et Dolorine, elles marquent plus que leur sœur. La première a un mauvais caractère et le verbe cinglant allant avec. La deuxième, elle, n’a que huit ans mais déjà un sacré tempérament et sa poupée Nyx qui lui donne des ordres. Bien que Grisaille ne soit pas un lieu très sûr, cela n’empêche vraiment pas les moments sympathiques et drôles. L’auteur a travaillé dans le jeu vidéo et le cinéma. Cela se ressent dans le style qui permet de si bien visualiser les scènes, les décors et les ambiances aussi gothiques que loufoques. De plus, il ne laisse aucun répit aux lecteurs, avec une intrigue hyper rythmée. S’il manque un petit truc, ce serait un lexique à la fin pour expliquer les jours de la semaine et les différentes familles.

Sous ses airs de roman jeunesse, « Le complot des corbeaux » est un premier tome pour tous ceux aiment le cynisme et la sordidité.

Les soeurs Carmines : le complot des corbeaux – Ariel Holzl

Mnémos, 2017

263 pages

28/35

Publicités

5 réflexions sur “Les soeurs Carmines : Le complot des corbeaux – Ariel Holzl

  1. Je n’en avais pas entendu parler, mais je ne suis pas très compétente en matière de littérature jeunesse. Cependant, je connais quelques personnes autour de moi que cette série pourrait intéresser ! 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s