Tiny pretty things – Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton

Gigi, Bette et June sont danseuses dans la prestigieuse école du Ballet de New York.

Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l’année, les rivalités se déchaînent. Bette, ballerine star de l’école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu’elle ne soit pas la meilleure. June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l’éternelle doublure. Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer… jusqu’au drame.

Ah, la danse, cet univers qui fascine beaucoup de petites filles ! Quant à moi, cela m’a toujours laissé des sentiments ambigus entre fascination et dégoût. Je n’ai jamais vraiment eu envie de tenter la danse classique mais certaines images m’ont fait rêver.

« Tiny Pretty Things » est un récit placé sous haute tension, dès les premières pages. Cela va durer tout le roman. Cela rend le roman à la fois difficile à lire comme addictif. On veut savoir comment cela va se dénouer ! Si l’auteur propose une histoire très réaliste, j’ai eu du mal avec les coups bas et les jalousies (multiples !). Pourquoi tant de méchanceté gratuite ? Quand on veut briller, on est capable d’y mettre le prix, quitte à faire des choses immondes. L’alternance des points de vue, permet, néanmoins, de nuancer certains propos des personnages.

Certaines scènes de danse sont fascinantes : on imagine tellement bien les difficultés pour arriver à un tel niveau. Si les danseurs et danseuses verront peut-être des imperfections mais les novices se laisseront guider avec un certain plaisir. Le livre aborde aussi d’autres thèmes sérieux, parfois assez inattendus (harcèlement, anorexie, sexualité…).

Une lecture agréable dans un contexte inhabituel et original.

 

Tiny pretty things, Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton

Hachette, 2019

451 page

25/35

Publicités

3 réflexions sur “Tiny pretty things – Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s