Leah, à contretemps ! – Becky Albertalli

Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille.

Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée.

Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit ? Paraît que j’adore me compliquer la vie…

Si vous avez déjà lu Love, Simon, vous connaissez déjà Leah. Cependant, il ne s’agit pas d’une suite à proprement parler. Nous sommes simplement dans le même univers et les deux romans peuvent être lus indépendamment. Ceci dit, on découvre les personnages différemment et, comme les romans sont bien fichus, c’est vachement intéressant.

Avec un autre point de vue que dans le roman précédemment cité, Becky Albertalli aborde sensiblement les mêmes thèmes : les difficultés de l’adolescence, l’acceptation de soi, la sexualité, les problèmes et les questionnements de ceux qui ne sont pas exactement dans les normes dictées par la société. Oui, parce qu’il faut le dire, on aborde ici, la bisexualité.

 

Leah,  à contretemps – Becky Albertalli

Hachette 2018

393 pages

2/35

Publicités

2 réflexions sur “Leah, à contretemps ! – Becky Albertalli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s