Le berceau de la peur – Louise Voss et Mark Edwards

La première enfant a été enlevée chez elle.
Le deuxième, dans la voiture de sa mère.
Et la troisième, dans sa propre chambre à coucher…
Lorsqu’un soir, Helen et Sean Phillips sortent en laissant leur fille aînée de 15 ans garder sa petite sœur Frankie, ils ignorent qu’ils s’apprêtent à vivre le pire cauchemar de tous les parents.
Quand l’enquête démarre, l’inspecteur principal Patrick Lennon a bon espoir de retrouver les trois enfants sains et saufs. Mais un premier corps est retrouvé dans un parc de Londres, et Lennon comprend que le temps est compté. Dans cette affaire, les apparences sont trompeuses…
Un roman qui mêle si habilement enquête policière et thriller psychologique que vous ne pourrez vous empêcher d’aller vérifier que vos enfants sont en sécurité !
Le berceau de la peur est le premier tome de la série des enquêtes de l’inspecteur Lennon.

Au commencement, le lecteur rencontre l’inspecteur Patrick Lennon, lors d’un épisode particulièrement traumatisant de sa vie. Ce prologue n’est pas sans rappeler celui d’Une Chanson Douce de Leïla Slimani mais la suite du récit va prendre un chemin bien différent à tel point qu’on oublie ce passage, face à la disparition de trois enfants dans une zone plutôt restreinte de Londres.

Il existe une chose assez surprenante et plutôt inédite dans ce roman : on rencontre le ravisseur avant les enquêteurs puisqu’il intervient plusieurs fois. Cela permet d’estomper la fort classique construction du récit où on suit alternativement, les principaux personnages aux relations assez caricaturales.

Le style très addictif n’estompe pas le côté désagréable à lire des passages en italique. A noter aussi : quelques (très rares) soucis de traduction. Cependant, la narration paraît particulièrement fluide à la lecture pour un roman à quatre mains.

Hélas ! Le dénouement n’est pas tout à fait à la hauteur. Cédant à la facilité, les auteurs ont choisi de faire apparaître un nouveau personnage…

Je remercie NetGalley de m’avoir mis relation avec Amazon Crossing.

Le berceau de la peur, Louise Voss & Mark Edwards

Editions AmazonCrossing, 2017

482 pages

Publicités

Une réflexion sur “Le berceau de la peur – Louise Voss et Mark Edwards

  1. Holà !

    Je trouve ça intéréssant qu’on rencontre en priorité le « méchant » de l’histoire. Mais je suis déçue d’apprendre que, selon toi, la fin n’est pas à l’hauteur. Je me pencherai peut-être sur ce roman pour me faire ma propre idée !

    Bonne continuation,
    Morgane, blogueuse de Novel’Tea ♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s