Pour te perdre un peu moins – Martin Diwo

Un garçon, une fille, une histoire universelle. Ils s’aiment, se déchirent, elle s’en va. Lui s’écroule. La jeunesse et l’innocence avec. Un roman qui frappe, âpre, enlevé, emporté, qui ne s’oublie pas. Une signature, une écriture, une voix, une époque, une génération.

Pour te perdre un peu moins de Martin Diwo est un roman surprenant. Il laissera difficilement indifférent : vous allez le détester ou l’adorer. Ou vous allez ne pas savoir tant vous serez passés par des sentiments extrêmes.

En effet, l’auteur a fait des choix particuliers voire dangereux, notamment dans la construction du récit qui se rapproche plus d’un exercice de style que d’un véritable roman. Une histoire d’amour qui se finit est un classique dans la littérature. Ce qui l’est moins, ici, ce sont les déclinaisons faites, comme si l’auteur cherchait sous quel angle écrire son texte. Cela donne un effet plutôt brouillon. Le fait que l’on ressasse certains moments de la vie du protagoniste, pendant 284 pages, peut créer de l’ennui mais pas seulement. En effet, suivant l’angle choisi dans les chapitres, cela touche positivement ou négativement, ou laisse indifférent.

Clairement, ce roman est un OVNI qu’on ne peut pas se permettre de conseiller ou non. C’est à chaque lecteur de décider s’il désire oser ou non.

Pour te perdre un peu moins, Martin Diwo
Plon, 2017

284 pages

Publicités

2 réflexions sur “Pour te perdre un peu moins – Martin Diwo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s