Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent – Elie Grimes

Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.

Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…

Comme le dicton le dit, il ne faut jamais dire jamais. Voici un roman de chick-litt (roman écrit par une femme, pour les femmes, en gros) sur mon blog grâce à NetGalley (oui, encore!) et les éditions Préludes.

Et oui, il m’arrive de sortir de ma zone de confort pour lire des genres où je m’aventure assez rarement.

Concernant ce roman clairement féminin , je suis passée de surprises en petites déceptions. Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent est un titre faisant du bien au moral mais pèse tout de même 448 pages, ce qui me semble énorme pour de la chick litt (sauf si les habituées du genre viennent me contredire ? ).

Vous l’aurez compris, j’ai trouvé le récit s’étirant en longueurs et abordant des thèmes totalement téléphonés : l’amitié, la famille, la passion amoureuse, avec des personnages impertinents, spontanés et à la langue acérée. Déjà que la fin heureuse dégoulinante de bonheur est ultra-prévisible, j’attendais une histoire dynamique comme les personnages !

Cependant, il n’y a pas que des points négatifs. Elie Grimes aborde, avec beaucoup d’ironie, la place des femmes dans une société basée essentiellement sur les apparences. Cela aurait mérité d’être plus approfondi mais le genre du roman et sa finalité n’auraient pas été les mêmes.

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent

Elie Grimes

Editions Préludes

2017

448 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s