La Fractale des raviolis – Pierre Raufast

Il était une fois une épouse bien décidée à empoisonner son mari volage avec des raviolis. Mais, alors que s’approche l’instant fatal, un souvenir interrompt le cours de l’action. Une nouvelle intrigue commence aussitôt et il en sera ainsi tout au long de ces récits gigognes. Tout ébaubi de voir tant de pays, on découvre les aventures extraordinaires d’un jeune garçon solitaire qui, parce qu’il voyait les infrarouges, fut recruté par le gouvernement ; les inventions stratégiques d’un gardien de moutons capable de gagner la guerre d’Irak ; les canailleries d’un détrousseur pendant l’épidémie de peste à Marseille en 1720 ou encore la méthode mise au point par un adolescent sociopathe pour exterminer le fléau des rats-taupes. Véritable pochette surprise, le premier roman de Pierre Raufast ajoute à la géométrie rigoureusement scientifique, la collision jubilatoire du probable et de l’improbable.

 

La fractale des raviolis est enfin sorti de ma Pile à Lire ! Il était grand temps puisqu’il y dormait depuis sa sortie en poche. Je me souviens qu’à la parution du livre en grand format (2014), c’était le titre qui m’avait tapé dans l’œil. A l’époque, il faisait même partie de la sélection « Talents 2014 » de Cultura. Difficile de ne pas comprendre ce choix tant Pierre Raufast, l’auteur, nous offre un premier roman drôle, original et particulièrement ambitieux dans sa construction.

En feuilletant La Fractale des Raviolis, on pourrait penser à un simple recueil de nouvelles ?Vous voyez les poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres ? La chanson des trois petits chats, de notre enfance ? (Si vous l’avez dans la tête, ne me remerciez pas : c’est cadeau !) Voilà à quoi on pourrait comparer ce roman : chaque texte, malgré une certaine hétérogénéité des thèmes abordés, a un lien avec le précédent et le suivant. A la fin, le lecteur va donc retomber sur ses pieds par un tour de passe-passe déstabilisant et ingénieux.

Une lecture d’une traite semble idéal car les liens d’un chapitre à l’autre sont parfois très fins et perdre le fil est très facile. Cependant, aidé par l’écriture efficace de Pierre Raufast et l’enchaînement rythmé des courtes nouvelles, il suffit d’avoir une heure ou deux devant soi pour fermer le livre, avec le sourire aux lèvres.
Ce livre et moi devons remercier Leiloona et Caroline pour les chroniques enthousiastes sur le dernier roman de l’auteur : La Baleine Thébaïde. Sinon, il aurait peut-être été oublié encore quelques temps dans les tréfonds de ma bibliothèque…

 

La fractale des raviolis

Pierre Raufast

Gallimard (Folio)

2015

247 pages

Publicités

4 réflexions sur “La Fractale des raviolis – Pierre Raufast

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s