L’attrape-coeur – JD Salinger

Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’oeuvre, « L’attrape-coeurs », roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

 

Qui ne connaît pas L’Attrape-coeurs, ne serait-ce que de nom ? Ce roman de Salinger (Jérôme David de son prénom), publié en 1951, est rapidement devenu un immense best-seller voire un classique dans le monde.

Deuxième question. Qui a aimé ce roman ? Sérieusement ? Du fond du cœur ? En toute honnêteté ?
Pour résumer ce court roman très rapidement, Holden Caufield, adolescent de 17 ans dans toute sa caricature, se fait renvoyer pour la quatrième fois de son collège, trois jours avant Noël. Il décide alors de profiter de ces 72 heures, à New-York, avant de rentrer chez ses parents. Il passe alors de bars en restaurants, de taxis en hôtels, rencontrant ici et là, des personnes pas toujours très fréquentables. Le protagoniste profite donc de la belle somme qu’il possède pour se faire plaisir et vivre les aventures dont il rêve.

 

C’est bien gentil tout ça mais va-t-il tirer des enseignements de sa fugue ? Va-t-il sortir grandi de son voyage ? Dans les yeux d’Holden, en tout cas, il est bien difficile de percevoir une évolution quelconque.

 

Durant tout le roman, JD Salinger offre au lecteur de très nombreuses digressions et anecdotes. On se demande même si Holden n’est pas un OVNI… Il ne paraît pas être un mais plusieurs dans un même corps tant il est lunatique. En tout cas, une chose semble bel et bien certaine, c’est qu’il désire se donner une contenance, paraître adulte. Seulement, il ne ressemble déjà pas à un adolescent classique.

 

Mais il y a bien plus déstabilisant qu’un personnage qui dérange et auquel on ne s’attache pas : l’écriture de l’auteur et le vocabulaire utilisé. Le style oral poussé à l’extrême en insupportera plus d’un . Si vous n’avez pas lu ce titre, attendez-vous à croiser des termes à l’orthographe bancale et des formulations particulièrement déplacés dans un roman. Croiser des « bigophones », des « bicause », des « biotiful », des « et tout » et des « ou quoi » (par exemple…) à tout bout de champs, il faut supporter ! Problème de traduction ? Si la syntaxe, la grammaire et le vocabulaire sont aussi fous, il ne faut pas être débutant dans la lecture en anglais.

 

(J’ai lu ce titre dans le cadre du club de lecture Le Pingouin Vert)

 

L’attrape-coeur (The Catcher in the Rye)

JD Salinger 

Robert Laffont (Pavillons Poche)

256 pages

Publicités

6 réflexions sur “L’attrape-coeur – JD Salinger

  1. Je ne suis pas très forte en anglais, mais je l’ai lu en vo et beaucoup aimé. J’aimerais le relire en français au moins une fois, mais les avis me refroidissent. En anglais, le style est à la fois vulgaire et correct, et apparemment la traduction française ne lui rend pas justice en n’était que vulgaire.

  2. Je me suis posée la même question que toi en refermant ce bouquin : pourquoi a-t-il été écrit … ?
    En anglais (version dans laquelle je l’ai lu), le niveau de langue n’est pas très élevé non plus; on est plutôt au niveau de l’anglais oral en fait. L’auteur a voulu donner un effet jeune, ado à son texte. Je n’ai pas lu les traductions en français, mais je sais qu’elles ont été problématiques (il y en a d’ailleurs eu 2), surtout que le langage parlé évolue très rapidement… Ce qui pouvait paraître « in » en 1986 (date de la seconde traduction) ne l’est plus nécessairement maintenant :-/

    1. Non seulement il y a un soucis d’évolution rapide de la langue orale mais je pense aussi qu’il y a le souci « traduction » : ce qui marche en anglais ne marche pas forcément en français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s