Delta Charlie Delta – Laurent Guillaume

 

Flic solitaire aux méthodes peu orthodoxes, Mako ne se sent bien que parmi la faune des voyous et des noctambules. Et lorsqu’il s’allie de manière officieuse à une capitaine de la PJ, l’enquête prend une tournure des plus inquiétantes. Un cigare entre les dents, Mako entame sa ronde dans la banlieue parisienne. La nuit s’annonce agitée. Une jeune fille a été retrouvée, violée et laissée pour morte dans une caravane abandonnée et les cadors de la police judiciaire sont déjà sur le coup. De son côté, une autre scène de crime l’attend : Herman, un junky ultra-violent se serait suicidé d’une balle dans le cœur. Mako décide d’enterrer l’enquête pour protéger les proches de la victime. En particulier Angy, une adolescente paumée qu’il prend sous sa protection. En quelques jours, la violence se déchaine dans le secteur. Plusieurs dealers sont retrouvés morts. Mako pressent que les deux affaires sont liées et cachent un dangereux secret. Dévoré par cette intuition, il s’allie avec la capitaine Marie Auger, une femme brillante, ébranlée par un drame personnel, qui semble elle-aussi prendre l’enquête un peu trop à cœur. Les deux flics vont faire équipe et franchir la ligne rouge jusqu’à découvrir le pire.

 

Il y a 4 ou 5 ans, j’avais lu Mako et Le Roi des Crânes de Laurent Guillaume. Ces deux romans mettaient en scène le major Makovski dit Mako. J’avais adoré, tout simplement. Si je ne sais pas si Mako fait partie des autres romans de l’auteur, j’ai été ravie de le retrouver dans ce nouveau titre.
Mako est un personnage hors-normes, qui aime terriblement flirter sans cesse avec le danger. Ce flic, pour régler les affaires qui lui arrivent entre les mains, est absolument prêt à tout ! Il serre vraiment la main à tous les caïds possibles. Notre protagoniste semble indestructible à tel point qu’il occulte presque totalement les autres personnages.
Dans Delta Charlie Delta, on retrouve quasiment le même schéma que dans les autres romans. Si beaucoup de choses ne m’ont pas (plus) surprise, je continue à me laisser porter par la plume sans concession de Laurent Guillaume.

 

Delta Charlie Delta, Laurent Guillaume, Editions Denoël (Sueurs Froides), mars 2015, 259 pages

 

Ils en parlent mieux que moi : Azilis, Kyradieuse

Publicités

Une réflexion sur “Delta Charlie Delta – Laurent Guillaume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s