Bon rétablissement – Marie-Sabine Roger

En voici, en voilà une belle surprise ! Si j’ai connu Marie-Sabine Roger grâce à son roman La tête en friche (lu au moment de la sortie du film au cinéma), je ne m’étais jamais donné l’occasion de découvrir ses autres titres.

 

J’ai découvert 208 (trop) courtes pages pleine d’humour et de tendresse. Evidemment, ce n’est pas un roman pour les amateurs de grande littérature mais c’est justement la simplicité et le réalisme qui font la richesse de ce roman.

 

Jean-Pierre Fabre, homme bourru et solitaire, est veuf et sans enfant. Retraité, il est né le même jour que la Sécurité Sociale (04 octobre 1945). Lorsqu’il est retrouvé sur les bords de la Seine, les circonstances de l’accident sont très floues mais les blessures sont bien là. Cependant, il va suivre un long séjour à l’hôpital entre soins et rééducation. A ce moment-là, Jean-Pierre rencontre son sauveur, Camille, un jeune prostitué et Maéva, une étrange gamine de 14 ans, en surpoids et sortie de nulle part. Autant dire que c’est le choc des cultures.

 

Tous les personnages, terriblement attachants et humains, ont une histoire pleine de blessures et de rêves.

 

Ce roman réaliste nous raconte la vie à l’hôpital, son absence d’intimité, ses horaires incompréhensibles, la nourriture infâme, les médecins…. Tout y passe mais avec le sourire.

 

« J’expérimente la vie à l’hôpital. On m’en avait parlé, je constate par moi-même. »

 

Bon rétablissement, Marie-Sabine Roger, Editions du Rouergue (La Brune), 208 pages

Publicités

5 réflexions sur “Bon rétablissement – Marie-Sabine Roger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s